Archives

 

La tradition de Pâques...

 

Pysanka - Trad. Ukraine

...l'œuf

Depuis la préhistoire, la forme même de l'œuf fascine. Elle symbolise la vie, la fécondité et le renouveau.

Source de l'origine du Monde dans le Kalevala, texte sacré des anciens Finlandais, l'œuf se retrouve dans les principales croyances de nombreuses civilisations (égyptienne, perse, celte, chinoise, japonaise notamment).

L'œuf, tout un symbole

Sortant de la longue somnolence de l'hiver, la nature se réveillait avec le printemps, et l'œuf fut naturellement associé au renouveau. Dans le monde chrétien, il rappela la résurrection du Christ et à la fête de Pâques. Au XIème siècle, le jour de Pâques débutait l'année. À cette occasion, les œufs était offerts en cadeau après la messe. La pratique du jeûne de Carême interdisait la consommation de viande et d'œufs, l'abondance des œufs au moment du jour de Pâques favorisait leur partage ou leur utilisation forcée. Dans certaines régions françaises, on élabora des pâtisseries riches en œufs pour le dimanche de Pâques.

 

Afin de donner un relief tout particulier à l'offrande des œufs, en cette période, les œufs seront décorés. Dorés pour les rois, ou simplement peints (tradition qui remonterait à la Rome antique), l'œuf devient un objet précieux. Il sera même utilisé comme monnaie. La coutume de l'échange des œufs au matin de Pâques s'est développée d'une région à une autre au fil du temps.

 

La coutume de l'échange des œufs au matin de Pâques s'est développée d'une région à une autre au fil du temps.

La tradition des œufs rouges que l'on casse le jour de Pâques est plutôt l'apanage des églises orientales (grecque, arménienne, copte) ; ailleurs, les œufs s'habilleront de couleurs diverses, selon un code bien précis ou de motifs variés, comme les " Pysanka " ukrainiens.

Dès 1884, la sophistication ira jusqu'à la création d'œufs précieux, de véritables bijoux en vogue à la cour du Tsar (à partir du règne d'Alexandre III). Ce sont les œufs Fabergé.

Catherine la Grande - Fabergé 1914

Au XVIIIème siècle, l'œuf en chocolat va faire son apparition. Au début, il s'agit de vider l'œuf et de le remplir de chocolat. Le lapin de Pâques voit le jour à cette période. Au son des cloches de Pâques, les enfants vont à la chasse aux œufs dans le jardin. Aujourd'hui, la tradition a été quelque peu oubliée. Restent les friandises que les chocolatiers créent en rivalisant de sens artistique et d'imagination.